/La personne humaine en péril - Clermont-Ferrand - 1937

La leçon inaugurale d'Eugène Duthoit : Au service de la personne humaine. Pourquoi ? Comment ? 

Leçon d’ouverture d’Eugène Duthoit à la Semaine sociale de Clermont-Ferrand, 1937. Page de couverture et extrait de l’ouvrage d’Eugène Duthoit, Au service de la personne humaine. Pourquoi ? Comment ? Leçon d’ouverture à la Semaine sociale de Clermont Ferrand 19 juillet 1937, Chronique sociale de France, Lyon, 1937, p. 7. (Bibliothèque de l’Université Catholique de Lille - Fonds Eugène Duthoit, 10 A 125.)

Préparation du volume La personne humaine en péril, compte rendu in extenso des Cours et Conférences. Le document suivant présente sous forme de tableau l’évolution de la préparation de l’ouvrage c'est-à-dire la date à laquelle le texte de l’auteur est reçu par la Chronique sociale de France, sa date d’envoi à l’imprimerie, sa date de réception par la Chronique sociale après impression et sa date de renvoi à l’auteur. (Archives municipales de Lyon - Fonds Chronique sociale, 131 ii 97.)

Conclusions de la Semaine sociale de Clermont-Ferrand. Synthèse, 1937. (Archives municipales de Lyon - Fonds Chronique sociale, 131 ii 97.)

Le Cardinal Verdier remercie Eugène Duthoit pour l’engagement catholique et social des Semaines sociales. Retranscription dactylographiée d’un discours du Cardinal Verdier lors d’une séance d’études, 20 juillet 1937. (Archives municipales de Lyon - Fonds Chronique sociale, 131 ii 73.)

Auditeurs à la table d'hôte installée dans la salle de fêtes de l'école Massillon transformée à l'occasion en salle à manger. Eugène Duthoit s’exprime debout à la table, 1937. Photographie noir et blanc (13,6 x 8,5 cm). Cliché anonyme. 1937. (Archives municipales de Lyon - Fonds Chronique sociale, 141 ii 1176.)